logo GAZELEC Moins Cher

La centrale nucléaire de Zaporijia attaquée par l'armée russe

Publié le 04/03/22, par Perrine

La centrale nucléaire de Zaporijia en Ukraine, s’est retrouvée au cœur d’affrontements entre les forces ukrainiennes et russes dans la nuit de jeudi à vendredi. Un incendie s’est déclaré vers 1h30 vendredi matin à cause des tirs russes répétés.

Le secrétaire de l’OTAN décide de condamner les tirs des forces russes qui ont touché la centrale nucléaire de Zaporijia. La centrale, qui est la plus grande d’Europe, a une capacité totale de 6 000 mégawatts, et peut fournir 4 millions de foyers en électricité.

Tirs de l'armée Russe

Les tirs des chars russes sur la centrale Zaporijia ont mis le feu à un bâtiment administratif. D’après le président ukrainien les chars russes étaient équipés de viseurs thermiques donc les russes étaient préparés à l’attaque.

Le Ministre ukrainien appelle les Russes à arrêter leurs attaques. Si la centrale explose, les conséquences seront dix fois plus importantes que celles de Tchernobyl. C’est pourquoi les Russes doivent immédiatement cesser le feu.

Incendie de la centrale

Les services de secours ont pu arrêter l’incendie dans le bâtiment administratif de la centrale nucléaire malgré les soldats russes qui les empêchaient de faire leur travail. Le chef de l'administration militaire de la région à confirmé par la suite que la sûreté nucléaire était garantie et que cette attaque n’avait fait aucune victime.

Après vérification, les niveaux de radioactivité restent inchangés sur le site de la centrale et aucun équipement essentiel n’a été endommagé. L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) appelle tout de même à cesser l’usage de la force.

Les soldats russes occupent le site de la centrale tout en laissant le personnel travailler sur le site. Pour des questions de sécurité, il est essentiel de maintenir des contrôles sur les blocs énergétiques.

Le président ukrainien accuse Moscou d’utiliser la terreur nucléaire et de vouloir répéter la catastrophe de Tchernobyl. L’Ukraine compte 15 réacteurs nucléaires, s’il y a une explosion, c’est la fin de l’Europe. La seule solution pour stopper les troupes russes, serait une action européenne immédiate.

Un possible apaisement de la Russie ?

D’après les déclarations de Poutine à la télévision russe jeudi, il ne veut donner aucun espoir d’apaisement pour cette guerre.

Il cite que les opérations militaires se déroulent strictement selon son plan et le calendrier. Poutine souhaite rendre hommage aux soldats russes et à leur combat contre des néonazis et des mercenaires étrangers.

La Russie à déclaré au président français, Emmanuel Macron, qu’elle souhaite poursuivre sans compromis son combat contre les membres des groupes nationalistes qui commettent des crimes de guerre. Et que le pire est à venir car le président russe veut prendre le contrôle de toute l’Ukraine.

Les enjeux clés de la COP27

Qu'est-ce qu'un gestionnaire de réseau de distribution ?

La CSPE

Les garanties d'origine augmentent de 22% en France

Le tarif d'acheminement de l'électricité

Gaz russe et Europe : des alternatives d’approvisionnement crédibles ?

Octobre Rose : avec nos clients, nous renforçons notre engagement !

EDF revoit à la baisse ses prévisions de production pour 2022

Mix énergétique français 2050 – retour sur les annonces du président

Gaz naturel : le marché restera tendu encore quatre ans

La centrale nucléaire de Zaporijia attaquée par l'armée russe

Gaz russe : l'Allemagne retourne à ses centrales à charbon

CRE : Publication des références de prix de l'électricité pour les PME et collectivités

Gazprom réduit ses livraisons de gaz à l'Allemagne

RTE : Perspective du système électrique pour l'hiver 2022-2023

TotalEnergies et son projet de champ gazier au Qatar

Elmy : nouveau fournisseur d'énergie verte

La fixation absurde du prix de l'électricité

Comprendre sa facture d'électricité

Entreprise : une aide pour compenser la hausse des prix

Énergie : Les restrictions des commerces afin d'économiser de l'énergie

Le dispositif Ecowatt

Actu : De nouvelles mesures de soutien et 25 engagements pris par les fournisseurs d'énergie

L'énergie osmotique

Quel est le réel problème sur le marché de l'énergie ?

Bouclier tarifaire : un coût de 14 milliards d’euros pour l’État

ARENH : La France augmente le volume de 20 TWh

L'ARENH

Trêve hivernale prolongée

TRV gaz : -4,1% en avril

La COP26

[ACTU] Bruno Le Maire : les entreprises pourront toucher les aides d’ici 2-3 semaines

Le Certificat d'Économie d'Énergie (CEE)

Électricité : Les offres à tarification dynamique

Copropriété : Comment bénéficier du bouclier tarifaire ?

L'Europe lance une réforme de son marché d'électricité

Comment choisir son fournisseur d'énergie ?

COP26 : Le Pacte climatique de Glasgow

Crise énergétique : Les annonces d'Élisabeth BORNE

France : Importer plus d’électricité par manque de nucléaire

Green Bonds : Les premiers pas sur le marché

Énergie : 10 conseils pour économiser au quotidien

Crise énergétique : Un amortisseur électricité pour les entreprises

La sobriété énergétique

Entreprises : Faire des économies sur votre facture d'énergie

La centrale nucléaire de Zaporijia en Ukraine, s’est retrouvée au cœur d’affrontements entre les forces ukrainiennes et russes dans la nuit de jeudi à vendredi. Un incendie s’est déclaré vers 1h30 vendredi matin à cause des tirs russes répétés.

Le secrétaire de l’OTAN décide de condamner les tirs des forces russes qui ont touché la centrale nucléaire de Zaporijia. La centrale, qui est la plus grande d’Europe, a une capacité totale de 6 000 mégawatts, et peut fournir 4 millions de foyers en électricité.

Tirs de l'armée Russe

Les tirs des chars russes sur la centrale Zaporijia ont mis le feu à un bâtiment administratif. D’après le président ukrainien les chars russes étaient équipés de viseurs thermiques donc les russes étaient préparés à l’attaque.

Le Ministre ukrainien appelle les Russes à arrêter leurs attaques. Si la centrale explose, les conséquences seront dix fois plus importantes que celles de Tchernobyl. C’est pourquoi les Russes doivent immédiatement cesser le feu.

Incendie de la centrale

Les services de secours ont pu arrêter l’incendie dans le bâtiment administratif de la centrale nucléaire malgré les soldats russes qui les empêchaient de faire leur travail. Le chef de l'administration militaire de la région à confirmé par la suite que la sûreté nucléaire était garantie et que cette attaque n’avait fait aucune victime.

Après vérification, les niveaux de radioactivité restent inchangés sur le site de la centrale et aucun équipement essentiel n’a été endommagé. L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) appelle tout de même à cesser l’usage de la force.

Les soldats russes occupent le site de la centrale tout en laissant le personnel travailler sur le site. Pour des questions de sécurité, il est essentiel de maintenir des contrôles sur les blocs énergétiques.

Le président ukrainien accuse Moscou d’utiliser la terreur nucléaire et de vouloir répéter la catastrophe de Tchernobyl. L’Ukraine compte 15 réacteurs nucléaires, s’il y a une explosion, c’est la fin de l’Europe. La seule solution pour stopper les troupes russes, serait une action européenne immédiate.

Un possible apaisement de la Russie ?

D’après les déclarations de Poutine à la télévision russe jeudi, il ne veut donner aucun espoir d’apaisement pour cette guerre.

Il cite que les opérations militaires se déroulent strictement selon son plan et le calendrier. Poutine souhaite rendre hommage aux soldats russes et à leur combat contre des néonazis et des mercenaires étrangers.

La Russie à déclaré au président français, Emmanuel Macron, qu’elle souhaite poursuivre sans compromis son combat contre les membres des groupes nationalistes qui commettent des crimes de guerre. Et que le pire est à venir car le président russe veut prendre le contrôle de toute l’Ukraine.


Faîtes-vous accompagner par un expert en énergie !

Vous aimerez aussi

chevron-leftchevron-right linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram