logo GAZELEC Moins Cher

RTE : Perspective du système électrique pour l'hiver 2022-2023

Publié le 27/09/22, par Wiame
RTE : étude perspective 2022-2023 électricité
La présentation s’est déroulée en trois grandes parties :
-Première partie : Présentation du con texte actuel corrélé à une étude approfondie de plusieurs scénarios possibles pour l'hiver 2022-2023
- Deuxième partie : des pistes de conduite pour appliquer le plan de sobriété et une présentation du dispositif EcoWatt
- Troisième partie : analyse sur le rapport entre les fondamentaux et le prix de marché

Dans le contexte actuel d’incertitude et des hausses des prix de l’énergie dues à la crise énergétique, 

RTE, a réalisé et présenté ses études prévisionnelles pour cet hiver et jusqu’à l’année 2024. Cette étude porte principalement sur la sécurité d’approvisionnement en électricité, et a été présentée en communiqué de presse le mercredi 14 septembre 2022. 

Cette présentation a été réalisée par Xavier Piechaczyk, Président du Directoire de RTE, Jean-Paul Roubin, Directeur Exécutif Clients, Marchés et Exploitation et Thomas Veyrenc, Directeur Exécutif en charge du pôle Stratégie, Prospective et Evaluation.

La présentation s’est déroulée en trois grandes parties : 

  • Première partie : Présentation du contexte actuel corrélé à une étude approfondie de plusieurs scénarios possibles pour l'hiver 2022-2023
  • Deuxième partie : des pistes de conduite pour appliquer le plan de sobriété et une présentation du dispositif EcoWatt
  • Troisième partie : analyse sur le rapport entre les fondamentaux et le prix de marché

Étude approfondie de plusieurs scénarios possibles pour cet hiver

RTE a identifié et estimé un certain nombre de scénarios pour cet hiver, afin de mieux identifier les risques de déséquilibre entre l'offre et la demande.

Sur un premier axe, RTE a identifié 3 scénarios, liés au contexte géopolitique et technique, impactant directement l'offre : un scénario dégradé intégrant des problèmes d'approvisionnement du gaz et des problèmes techniques non résolus sur le parc nucléaire, un scénario intermédiaire avec des hypothèses prudentes, et un scénario haut correspondant au maximum des capacités disponibles pour cet hiver. Le scénario intermédiaire est celui le plus probable.

Description des 3 scénarios les plus probables :
- scénario haut
- scénario intermédiaire
- scénario dégradé
Source RTE

Sur un deuxième axe, RTE a identifié 4 scénarios climatiques, impactant directement la demande : un hiver doux, un hiver conforme aux normales de saison, un hiver rude et un hiver très rude.

Pour chacun de ces scénarios, RTE a estimé le risque de déséquilibre au niveau du réseau. Notamment, l'estimation consiste à quantifier le nombre d'appels aux moyens de sauvegarde, requis lorsque l'équilibre entre l'offre et la demande ne peut être maintenu.

Synthèse des résultats sur l’équilibre offre-demande en électricité au cours de l’automne et de l’hiver 2022-2023 - RTE

Les conclusions de RTE et les leviers d'action sur la consommation

1- Les situations extrêmes sont celles qui présentent le plus grand nombre de recours aux moyens de sauvegarde. Cependant, RTE précise bien que ce ne sont pas les situations les plus probables. Cependant, et afin de minimiser le risque de tomber dans une telle situation, RTE insiste sur les points de vigilance autour de la disponibilité du nucléaire et le bon fonctionnement des échanges européens d'électricité.

2- Le scénario intermédiaire, celui le plus probable, ne présente que quelques recours aux moyens de sauvegarde, et présente un risque faible de coupure. RTE précise cependant que ce risque ne porte que sur quelques % de la consommation d'électricité (1 à 2% garantissent l'absence de délestage) : il est principalement concentré sur les jours ouvrés et les heures pleines.

3- Avec des actions de sobriété, une large partie des risques est évitable, même dans le cas d'un hiver froid à très froid. Ce point a été détaillé par la suite.

Comment les Français peuvent-il agir ?

Ainsi dans la quasi-majorité des cas, le risque de recours aux moyens de sauvegarde est faible, et cela est d'autant plus vrai en cas de consommation sobre des Français. RTE rappelle qu'au-delà de la baisse globale de sa consommation, la sobriété peut aussi consister à la décaler dans la journée afin d'éviter le plateau du matin entre 8h et 13h et les pics de tension entre 18h et 20h (pas les weekends ni les jours fériés).

Par ailleurs, le nouveau système EcoWatt se met en place. Quand le réseau ne peut plus assurer l'équilibre entre l'offre et la demande, un signal EcoWatt rouge est déclaré afin d'activer une alerte et inciter les consommateurs à réduire leur consommation de façon immédiate, c'est un prérequis pour éviter les coupures. Ce nouveau système est le premier des moyens de sauvegarde activé par RTE qui s'appuie sur la sobriété collective.

La mise en place du dispositif EcoWatt

Page du site écowatt avec l'état de crise : 
carte de France en rouge avec les règles à suivre pour économiser l'énergie

Rte a mie en ligne une plateforme qui indique en temps réel et avec des précisions par horaires les périodes les plus tendues. Ce système d'alerte indique le niveau de consommation par un code couleurs : vert en cas de faible tension, orange en cas de tension moyenne et rouge en cas critique..

Dans le cas d'un EcoWatt rouge, des alertes seront transmises par mail et/ou par sms, aux consommateurs particuliers et aux entreprises afin de les inciter à adapter une consommation sobre et réduire, voire supprimer leur consommation énergétique dans la mesure du possible.

Lire plus sur le système ecowatt et sur les inscriptions >

Que faire pour réduire sa consommation ?

L'impact de la baisse de consommation des français peut avoir un grand impact positif, par exemple baisser de 1 degré la température ce qui permet d'économiser plus de 2 GW. Rte décrit ci-dessous trois levier pour baisser sa consommation individuelle :

Baisser de 1 degré la température ce qui permet d'économiser plus de 2 GW
Éteindre les lumières qui ne servent pas
Réduire l'usage des cuissons

Quid du prix pour les consommateurs ?

Plan de sobriété, EcoWatt, mesures de sauvegarde, mais quid du prix pour les consommateurs ?

RTE présente une analyse technique expliquant l’envolée récente des prix de l’énergie et se projette dans l’avenir.

Pour commencer, RTE rappelle les différentes catégories de prix et les grands acteurs concernés.

Catégories de prix de l'électricité

Fonctionnement global des marchés de gros et de détail de l’électricité - source RTE

Il faut distinguer les prix sur le marché et les prix de vente.

Les prix sur le marché concernent la partie gauche du schéma, constituées des prix spot définis en fonction des sources effectives et correspondant à la réalité du moment, et des prix à terme correspondant à une anticipation des prix pour une certaine période à venir.

Les prix de vente concernent la partie droite du schéma et sont les prix facturés aux consommateurs. Ils suivent donc les évolutions des prix du marché, tout en bénéficiant de certaines aides. Ces aides sont réglementaires : l’ARENH ou le bouclier tarifaire.

Evolution des prix de l'électricité depuis un an

La hausse des prix de marché coïncident donc bien avec l’envolée de ces prix de vente, telle que visible sur le schéma suivant :

Évolution des prix à terme pour le dernier trimestre de 2022 en base, en France et en Allemagne
(Source : EEX, calculs : RTE)

Plusieurs messages concernant cette hausse :

  • La hausse du prix de l'électricité (courbe rouge) avait déjà commencé avant le conflit en Ukraine. Cela pendant la phase COVID, révélant un effet structurel indépendamment de ce conflit.
  • Le prix de l’électricité suit ensuite globalement l’augmentation des prix du gaz (courbe grise), provoquée par le conflit
  • Puis on constate depuis fin avril un décrochage entre les 2 courbes. Effet des prix à terme où les difficultés annoncées sur le parc nucléaire. Et dans une moindre mesure de l’hydraulique, ont incité les distributeurs à anticiper des projections pessimistes sur les prix, indépendamment des projections sur le gaz.

Une projection plus optimiste

Alors cette anticipation était-elle trop pessimiste ? RTE se projette pour les mois à venir concernant les risques de disponibilité du nucléaire et de l’hydraulique.

Globalement, le message se veut rassurant, la situation est moins incertaine qu’il y a 6 mois.

  • la fin de la sécheresse,
  • les réparations en cours du parc nucléaire,
  • une politique préventive sur certains réacteurs qui ont été arrêtés en vue de leur usage courant de l’hiver,

Sont autant de points qui devraient permettre de revoir les anticipations de prix. Des anticipations plus positives dans les projections des acteurs concernés.

Disponibilité prévisionnelle du parc nucléaire sur le prochain hiver (en moyenne sur l’ensemble de la semaine), au 1er septembre 2022

Comme on peut le voir sur cette courbe rouge en gras, les projections d’approvisionnement de l’électricité sont à la hausse pour les prochains mois.

Pour ceux qui le souhaitent, l’ensemble de leurs hypothèses étant accessibles dans le rapport complet disponible >

Les enjeux clés de la COP27

Qu'est-ce qu'un gestionnaire de réseau de distribution ?

La CSPE

Les garanties d'origine augmentent de 22% en France

Le tarif d'acheminement de l'électricité

Gaz russe et Europe : des alternatives d’approvisionnement crédibles ?

Octobre Rose : avec nos clients, nous renforçons notre engagement !

EDF revoit à la baisse ses prévisions de production pour 2022

Mix énergétique français 2050 – retour sur les annonces du président

Gaz naturel : le marché restera tendu encore quatre ans

La centrale nucléaire de Zaporijia attaquée par l'armée russe

Gaz russe : l'Allemagne retourne à ses centrales à charbon

CRE : Publication des références de prix de l'électricité pour les PME et collectivités

Gazprom réduit ses livraisons de gaz à l'Allemagne

RTE : Perspective du système électrique pour l'hiver 2022-2023

TotalEnergies et son projet de champ gazier au Qatar

Elmy : nouveau fournisseur d'énergie verte

La fixation absurde du prix de l'électricité

Comprendre sa facture d'électricité

Entreprise : une aide pour compenser la hausse des prix

Énergie : Les restrictions des commerces afin d'économiser de l'énergie

Le dispositif Ecowatt

Actu : De nouvelles mesures de soutien et 25 engagements pris par les fournisseurs d'énergie

L'énergie osmotique

Quel est le réel problème sur le marché de l'énergie ?

Bouclier tarifaire : un coût de 14 milliards d’euros pour l’État

ARENH : La France augmente le volume de 20 TWh

L'ARENH

Trêve hivernale prolongée

TRV gaz : -4,1% en avril

La COP26

[ACTU] Bruno Le Maire : les entreprises pourront toucher les aides d’ici 2-3 semaines

Le Certificat d'Économie d'Énergie (CEE)

Électricité : Les offres à tarification dynamique

Copropriété : Comment bénéficier du bouclier tarifaire ?

L'Europe lance une réforme de son marché d'électricité

Comment choisir son fournisseur d'énergie ?

COP26 : Le Pacte climatique de Glasgow

Crise énergétique : Les annonces d'Élisabeth BORNE

France : Importer plus d’électricité par manque de nucléaire

Green Bonds : Les premiers pas sur le marché

Énergie : 10 conseils pour économiser au quotidien

Crise énergétique : Un amortisseur électricité pour les entreprises

La sobriété énergétique

Entreprises : Faire des économies sur votre facture d'énergie

La présentation s’est déroulée en trois grandes parties :
-Première partie : Présentation du con texte actuel corrélé à une étude approfondie de plusieurs scénarios possibles pour l'hiver 2022-2023
- Deuxième partie : des pistes de conduite pour appliquer le plan de sobriété et une présentation du dispositif EcoWatt
- Troisième partie : analyse sur le rapport entre les fondamentaux et le prix de marché

Dans le contexte actuel d’incertitude et des hausses des prix de l’énergie dues à la crise énergétique, 

RTE, a réalisé et présenté ses études prévisionnelles pour cet hiver et jusqu’à l’année 2024. Cette étude porte principalement sur la sécurité d’approvisionnement en électricité, et a été présentée en communiqué de presse le mercredi 14 septembre 2022. 

Cette présentation a été réalisée par Xavier Piechaczyk, Président du Directoire de RTE, Jean-Paul Roubin, Directeur Exécutif Clients, Marchés et Exploitation et Thomas Veyrenc, Directeur Exécutif en charge du pôle Stratégie, Prospective et Evaluation.

La présentation s’est déroulée en trois grandes parties : 

  • Première partie : Présentation du contexte actuel corrélé à une étude approfondie de plusieurs scénarios possibles pour l'hiver 2022-2023
  • Deuxième partie : des pistes de conduite pour appliquer le plan de sobriété et une présentation du dispositif EcoWatt
  • Troisième partie : analyse sur le rapport entre les fondamentaux et le prix de marché

Étude approfondie de plusieurs scénarios possibles pour cet hiver

RTE a identifié et estimé un certain nombre de scénarios pour cet hiver, afin de mieux identifier les risques de déséquilibre entre l'offre et la demande.

Sur un premier axe, RTE a identifié 3 scénarios, liés au contexte géopolitique et technique, impactant directement l'offre : un scénario dégradé intégrant des problèmes d'approvisionnement du gaz et des problèmes techniques non résolus sur le parc nucléaire, un scénario intermédiaire avec des hypothèses prudentes, et un scénario haut correspondant au maximum des capacités disponibles pour cet hiver. Le scénario intermédiaire est celui le plus probable.

Description des 3 scénarios les plus probables :
- scénario haut
- scénario intermédiaire
- scénario dégradé
Source RTE

Sur un deuxième axe, RTE a identifié 4 scénarios climatiques, impactant directement la demande : un hiver doux, un hiver conforme aux normales de saison, un hiver rude et un hiver très rude.

Pour chacun de ces scénarios, RTE a estimé le risque de déséquilibre au niveau du réseau. Notamment, l'estimation consiste à quantifier le nombre d'appels aux moyens de sauvegarde, requis lorsque l'équilibre entre l'offre et la demande ne peut être maintenu.

Synthèse des résultats sur l’équilibre offre-demande en électricité au cours de l’automne et de l’hiver 2022-2023 - RTE

Les conclusions de RTE et les leviers d'action sur la consommation

1- Les situations extrêmes sont celles qui présentent le plus grand nombre de recours aux moyens de sauvegarde. Cependant, RTE précise bien que ce ne sont pas les situations les plus probables. Cependant, et afin de minimiser le risque de tomber dans une telle situation, RTE insiste sur les points de vigilance autour de la disponibilité du nucléaire et le bon fonctionnement des échanges européens d'électricité.

2- Le scénario intermédiaire, celui le plus probable, ne présente que quelques recours aux moyens de sauvegarde, et présente un risque faible de coupure. RTE précise cependant que ce risque ne porte que sur quelques % de la consommation d'électricité (1 à 2% garantissent l'absence de délestage) : il est principalement concentré sur les jours ouvrés et les heures pleines.

3- Avec des actions de sobriété, une large partie des risques est évitable, même dans le cas d'un hiver froid à très froid. Ce point a été détaillé par la suite.

Comment les Français peuvent-il agir ?

Ainsi dans la quasi-majorité des cas, le risque de recours aux moyens de sauvegarde est faible, et cela est d'autant plus vrai en cas de consommation sobre des Français. RTE rappelle qu'au-delà de la baisse globale de sa consommation, la sobriété peut aussi consister à la décaler dans la journée afin d'éviter le plateau du matin entre 8h et 13h et les pics de tension entre 18h et 20h (pas les weekends ni les jours fériés).

Par ailleurs, le nouveau système EcoWatt se met en place. Quand le réseau ne peut plus assurer l'équilibre entre l'offre et la demande, un signal EcoWatt rouge est déclaré afin d'activer une alerte et inciter les consommateurs à réduire leur consommation de façon immédiate, c'est un prérequis pour éviter les coupures. Ce nouveau système est le premier des moyens de sauvegarde activé par RTE qui s'appuie sur la sobriété collective.

La mise en place du dispositif EcoWatt

Page du site écowatt avec l'état de crise : 
carte de France en rouge avec les règles à suivre pour économiser l'énergie

Rte a mie en ligne une plateforme qui indique en temps réel et avec des précisions par horaires les périodes les plus tendues. Ce système d'alerte indique le niveau de consommation par un code couleurs : vert en cas de faible tension, orange en cas de tension moyenne et rouge en cas critique..

Dans le cas d'un EcoWatt rouge, des alertes seront transmises par mail et/ou par sms, aux consommateurs particuliers et aux entreprises afin de les inciter à adapter une consommation sobre et réduire, voire supprimer leur consommation énergétique dans la mesure du possible.

Lire plus sur le système ecowatt et sur les inscriptions >

Que faire pour réduire sa consommation ?

L'impact de la baisse de consommation des français peut avoir un grand impact positif, par exemple baisser de 1 degré la température ce qui permet d'économiser plus de 2 GW. Rte décrit ci-dessous trois levier pour baisser sa consommation individuelle :

Baisser de 1 degré la température ce qui permet d'économiser plus de 2 GW
Éteindre les lumières qui ne servent pas
Réduire l'usage des cuissons

Quid du prix pour les consommateurs ?

Plan de sobriété, EcoWatt, mesures de sauvegarde, mais quid du prix pour les consommateurs ?

RTE présente une analyse technique expliquant l’envolée récente des prix de l’énergie et se projette dans l’avenir.

Pour commencer, RTE rappelle les différentes catégories de prix et les grands acteurs concernés.

Catégories de prix de l'électricité

Fonctionnement global des marchés de gros et de détail de l’électricité - source RTE

Il faut distinguer les prix sur le marché et les prix de vente.

Les prix sur le marché concernent la partie gauche du schéma, constituées des prix spot définis en fonction des sources effectives et correspondant à la réalité du moment, et des prix à terme correspondant à une anticipation des prix pour une certaine période à venir.

Les prix de vente concernent la partie droite du schéma et sont les prix facturés aux consommateurs. Ils suivent donc les évolutions des prix du marché, tout en bénéficiant de certaines aides. Ces aides sont réglementaires : l’ARENH ou le bouclier tarifaire.

Evolution des prix de l'électricité depuis un an

La hausse des prix de marché coïncident donc bien avec l’envolée de ces prix de vente, telle que visible sur le schéma suivant :

Évolution des prix à terme pour le dernier trimestre de 2022 en base, en France et en Allemagne
(Source : EEX, calculs : RTE)

Plusieurs messages concernant cette hausse :

  • La hausse du prix de l'électricité (courbe rouge) avait déjà commencé avant le conflit en Ukraine. Cela pendant la phase COVID, révélant un effet structurel indépendamment de ce conflit.
  • Le prix de l’électricité suit ensuite globalement l’augmentation des prix du gaz (courbe grise), provoquée par le conflit
  • Puis on constate depuis fin avril un décrochage entre les 2 courbes. Effet des prix à terme où les difficultés annoncées sur le parc nucléaire. Et dans une moindre mesure de l’hydraulique, ont incité les distributeurs à anticiper des projections pessimistes sur les prix, indépendamment des projections sur le gaz.

Une projection plus optimiste

Alors cette anticipation était-elle trop pessimiste ? RTE se projette pour les mois à venir concernant les risques de disponibilité du nucléaire et de l’hydraulique.

Globalement, le message se veut rassurant, la situation est moins incertaine qu’il y a 6 mois.

  • la fin de la sécheresse,
  • les réparations en cours du parc nucléaire,
  • une politique préventive sur certains réacteurs qui ont été arrêtés en vue de leur usage courant de l’hiver,

Sont autant de points qui devraient permettre de revoir les anticipations de prix. Des anticipations plus positives dans les projections des acteurs concernés.

Disponibilité prévisionnelle du parc nucléaire sur le prochain hiver (en moyenne sur l’ensemble de la semaine), au 1er septembre 2022

Comme on peut le voir sur cette courbe rouge en gras, les projections d’approvisionnement de l’électricité sont à la hausse pour les prochains mois.

Pour ceux qui le souhaitent, l’ensemble de leurs hypothèses étant accessibles dans le rapport complet disponible >


Faîtes-vous accompagner par un expert en énergie !

Vous aimerez aussi

chevron-leftchevron-right linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram